Tableau électrique

Installation et réparation de tableau électrique
à partir de 229€

Électricien disponible en ligne

Tout savoir sur le tableau électrique

Le tableau électrique est un élément important de toute installation électrique. Voilà pourquoi d’ailleurs, il existe une norme fixant sa pose dans un logement. Afin de garantir la protection et la sécurité de son habitation et de ses occupants, bien choisir son tableau électrique est essentiel. Les critères de choix, au-delà du prix du tableau électrique, porte sur la qualité du matériel. Dans cet article, vous apprendrez tout ce que vous souhaitez savoir du tableau électrique, ses caractéristiques, son rôle, ses composants, etc.

Électricien expert en tableau électrique

Intervention et Dépannage
24H/24 et 7J/7

Toute réparation en électricité, recherche de panne et remise aux normes

Devis Gratuit et prix
d’intervention fixe

Artisan électricien professionnel certifié

Qu’est-ce qu’un tableau électrique ?

Le plus souvent placé à l’entrée d’un bâtiment, le tableau électrique constitue le cœur d’une installation électrique. Semblable à un coffret, le tableau électrique est l’endroit où se rejoignent tous les fils électriques. C’est ce boîtier qui accueille l’ensemble des circuits électriques et les différents organes de sécurité et de protection. C’est aussi dans le coffret électrique que se trouvent tous les automatismes liés à la domotique, en l’occurrence les disjoncteurs ou la sonnerie.

Plus clairement, le branchement du tableau électrique désigne un tableau de répartition constitué de plusieurs appareillages associés à des circuits électriques de départ et d’arrivée, sans oublier les bornes des conducteurs neutre et de protection. En fonction du type d’installation, le tableau de protection comme on l’appelle aussi, peut être un coffret électrique, une armoire électrique ou alors un local spécifiquement dédié à cet effet et comportant alors plusieurs coffrets et armoires.

Où se fixe un tableau électrique ?

De manière générale, le tableau électrique va se trouver à l’intérieur d’un logement, dans un garage ou dans une cave, etc. Il est fixé au mur est permet donc le raccordement des appareils électriques au disjoncteur. La pose du tableau électrique obéit à la norme NF C 15-100 qui en France régit les installations électriques.

Alors, que ce soit pour un logement en neuf ou rénové, la norme du tableau électrique prévoit que le tableau électrique soit placé dans la gaine technique de logement (GTL). En fonction de la taille et du nombre de circuits électriques, les dimensions du coffre vont varier. Toutefois, les dimensions réglementaires dont de 600mm en largeur, de 200 mm en profondeur, ou de 450 × 150 si la surface de l’habitation ne dépasse pas 35m2. Un tableau électrique doit être disposé en hauteur afin de protéger les enfants. Il est aussi important qu’il soit placé dans un lieu sec, ne présentant aucun risque d’humidité.

Tableau électrique conforme à la norme  NF C 15-100

Il n’y a pas uniquement la pose du tableau de protection qui est soumise à cette norme. De manière générale, la norme  NF C 15-100 régit aussi bien la conception que l’installation et même l’entretien des circuits basse tension. Il s’agit d’une norme de sécurité valable aussi bien pour le logement en neuf que pour le logement en rénovation. Il est donc important, voire primordial pour n’importe quel électricien de prendre en compte ce tableau électrique  lors de ses travaux.

Par ailleurs, c’est aussi cette norme NF C 15-100 qui impose un disjoncteur en tête du tableau. C’est elle aussi qui exige d’installer obligatoirement un circuit de raccordement à la terre, tout comme elle recommande de mettre en place un coffret de communication dans la Gaine Technique Logement. C’est encore la norme NF C 15-100 qui décide du nombre de prises à faire installer dans chaque pièce, comme des volumes de protection particulières pour la salle de bain, de même que de la manière dont les circuits d’éclairage doivent être installés.

Depuis peu, la norme de câblage du tableau électrique NF C 15-100 impose même d’ailleurs au professionnel, de délivrer à son client un schéma du tableau électrique maison détaillé de l’installation avant sa réalisation et surtout pour rendre plus facile une intervention future sur l’installation électrique de l’habitation. Cette norme sollicite aussi actuellement que la taille du tableau électrique soit 20 fois supérieure aux besoins du logement. De même que pour disposer un tableau électrique dans un logement, il est désormais important de prendre en compte, s’agissant de la hauteur du tableau électrique, son accessibilité aux personnes handicapées.

Pour finir, sachant qu’un tableau électrique est un équipement de protection électrique, il est obligatoire qu’il respecte la norme en vigueur, ceci pour assurer une répartition et une consommation sécurisées du courant électrique.

Utilité d’un tableau électrique

Aussi appelé tableau de répartition, le tableau électrique de la maison, représente le centre de commande des différents branchements électriques d’un bâtiment ou d’une habitation. Le tableau électrique joue plusieurs fonctions, dont la fonction de contrôle, la fonction de distribution et la fonction de protection des divers circuits électriques.

Si on l’appelle aussi un tableau de répartition, c’est justement parce que c’est de là où partent tous les circuits électriques. Tous ont dans le coffret qui les regroupe, leur point de départ. Fonctionnant tel un centre de distribution, le tableau électrique est ce qui distribue le courant dans une habitation. C’est lui qui alimente tout l’appareillage électrique ainsi que les prises de courant.

Par ailleurs, le tableau électrique doit aider à garantir la sécurité des installations électriques et des occupants d’une habitation. Constitué de système de sécurité qui veille à l’interruption de l’alimentation électrique en cas de court-circuit, le tableau électrique permet ainsi d’éviter tout risque d’incendie et d’électrocution. Voilà pourquoi il est dit que c’est un tableau de protection.

Un tableau électrique est en effet composé de dispositifs de sécurité pouvant se déclencher automatiquement ou manuellement. Par conséquent, il garantit la protection des biens et des personnes en cas d’incendie, de surcharge, etc.

Mais, un tableau électrique peut aussi servir à l’accueil des différents automatismes de la domotique.

tableau-electrique-1
Composition d’un tableau électrique

Un tableau électrique comprend un châssis en plastique qui se fixe soit au mur soit sur la Gaine Technique de Logement (pour l’habitat neuf). La Gaine technique de logement elle-même, est une goulotte, d’un gabarit surdimensionné, qui a trois voies de câbles séparées. Une voie pour la dérivation du réseau, la partie puissance et une partie communication.

Le châssis quant à lui a le même nombre de rails métalliques ou rails DIN que le tableau de rangées de modules. La particularité de ces rails c’est qu’ils sont surélevés pour accueillir les fils des divers circuits électriques. Les modules de l’installation sont d’ailleurs fixés sur ces rails. Le tableau électrique comporte aussi les borniers dont le rôle est de distribuer la terre aux différents circuits du logement. Les borniers supplémentaires servent aux phases et  neutres. Un boîtier permet de recouvrir l’ensemble.

Les différents modules d’un tableau électrique

Un tableau divisionnaire est constitué de plusieurs composants dont chacun joue un rôle précis. Par exemple, l’interrupteur différentiel doit prévenir du risque d’électrocution par la coupure immédiate de l’alimentation électrique. En outre, il doit commander les disjoncteurs divisionnaires qui eux,  ont un rôle de protection des équipements contre les courts-circuits éventuels. Mais, détaillons plutôt de quoi est composé un tableau électrique qui globalement comprend les modules de protection et les modules de commande.

Les modules de protection

Ils sont constitués de l’interrupteur différentiel (ID), du disjoncteur divisionnaire et du parafoudre.

  • L’interrupteur différentiel

Dans le schéma du tableau électrique, l’interrupteur différentiel est conçu pour s’interrompre dès lors que l’intensité du courant du circuit sortant est faible comparé à celui du circuit entrant. Il existe trois modèles d’interrupteur différentiel. L’ID de type AC destiné aux applications courantes ; l’ID de type A pour certaines catégories d’appareils électroménagers comme la cuisinière, le lave-linge, la plaque de cuisson, etc. L’ID de type HPI, HI ou SI réservé pour les ordinateurs, les congélateurs, etc.

  • Le disjoncteur divisionnaire

Son rôle est de protéger les équipements contre le risque de surchauffe ou de court-circuit. Disposé à la tête de chaque circuit, son intensité peut varier entre 2 et 32A. Il y a des disjoncteurs réarmables automatiques.

  • Le parafoudre

Il sert à limiter les surtensions passagères, notamment les surtensions atmosphériques. Le parasurtenseur doit protéger notamment contre la foudre. Le parafoudre n’est pas obligatoire pour un particulier pour qui l’installation reste optionnelle.

Les modules de commande

Ils comprennent eux aussi plusieurs composants distincts dont le délesteur, le contacteur jour/nuit et le télérupteur.

Le délesteur

En cas de dépassement de la puissance souscrite, le délesteur est chargé de couper l’alimentation d’un circuit qui n’est pas prioritaire comme un chauffe-eau par exemple. Il permet ainsi d’empêcher que le disjoncteur principal ne se déclenche.

Le contacteur jour/nuit

Il permet de commander un circuit mis sous tension uniquement aux heures à tarif réduit. Pour jouer le même rôle, il est possible de recourir à une horloge pour le tableau électrique programmable. Il convient surtout au chauffe eau.

Le télérupteur

Il est utile quand un circuit d’éclairage dispose d’au moins deux points d’allumage.

La minuterie

Elle est équipée d’un poussoir qui permet de commander l’allumage dans un endroit pas très fréquenté ou d’éteindre automatiquement durant une période souhaitée.

Le relais temporisé

Il permet de mettre sous tension ou hors tension un circuit pendant une période prédéfinie.

Au final, le délesteur, l’horloge programmable, le contacteur jour/nuit, la minuterie ou l’interrupteur horaire sont autant de modules qui aident à l’optimisation de la consommation d’électricité et à l’automatisation de certaines tâches.

Les types de tableau électrique

Les tableaux électriques sont de 2 types. Il y a le tableau électrique nu, le tableau électrique pré-équipé, mais on peut compter ici aussi, le tableau électrique pré-câblé. Dans chacun des deux modèles, on peut retrouver un tableau électrique encastrable ou un tableau électrique en saillie.

Le tableau électrique nu

Le tableau électrique nu, comme son nom l’indique, est un coffret vide dans lequel plusieurs composants modulables (2 à 18) peuvent être installés. Il est conçu en effet pour accueillir les câbles, les peignes, les principaux modules et notamment, les disjoncteurs et les interrupteurs. L’installation des modules de communication dans les tableaux vides doit se faire en respectant la règle suivante : d’un côté le tableau courant fort et de l’autre, le tableau pour les différents circuits de communication.

Le choix d’un tableau électrique nu doit se faire en fonction du nombre de modules que l’on souhaite y installer. Les tableaux électriques standards de ce type sont conçus pour accueillir 13 modules. Pour évaluer le nombre de modules et de rangées d’un tableau électrique nu, vous devez multiplier par 1,2 et ensuite diviser par 13, et arrondir le résultat obtenu à l’entier supérieur.

La particularité du coffret électrique nu c’est qu’il offre une certaine liberté pour la conception. Il est constitué de 1 à 7 rangées, chaque rangée étant représentée par un rail DIN pour le clipsage des modules. A sa livraison, il comporte trois borniers dont un pour la terre, l’autre pour la phase, et le dernier pour le neutre. A la place des emplacements vides se trouvent des obturateurs en plastique. On y retrouve aussi des pictogrammes auto-adhésifs permettant de reconnaître immédiatement les différents circuits du logement.

Le tableau électrique pré-équipé

Le principal avantage, avant d’évoquer ses caractéristiques, d’un tableau électrique, c’est qu’il est simplifie les travaux électriques. Il est complet et donc prêt à être installé. Ce qui offre donc un véritable gain de temps.

Le coffret électrique pré-équipé est constitué de modules répartis sur 1 ou 4 rangées selon le modèle de tableau électrique. Sa composition est similaire à celle d’une installation type. On peut donc y retrouver 2 interrupteurs différentiels et 8 disjoncteurs modulaires. Mais à côté de cet avantage, le problème peut se poser pour le client de trouver un coffret réellement adapté aux besoins de son habitation. Ce qui peut parfois contraindre à l’achat des modules supplémentaires. On retrouve dans les tableaux électriques pré-équipé, le tableau électrique pré-câblé.

Critères pour choisir son tableau électrique

Le premier choix à faire, lorsqu’on souhaite acquérir un tableau de protection ou remplacer un tableau électrique fusible par disjoncteur va se poser nécessairement entre le modèle à équiper et le modèle équipé. Si vous décidez de choisir un tableau électrique nu, alors sachez que vous aurez aussi à sélectionner tous les dispositifs de protection et installer-soi même son tableau électrique. Si votre choix porte sur le tableau électrique pré-équipé, tous les dispositifs étant intégrés, il vous restera simplement à l’installer, à y connecter votre appareillage et ajouter, si on le souhaite, d’autres modules.

Après le choix du type de tableau de protection, vous devez prendre en compte le nombre de circuits électriques que ce coffret doit protéger. Il s’agit là d’un critère important de sélection. Car, si vous choisissez un tableau de petite taille, il est fort possible que tous les circuits ne puissent pas y être branchés.

Pour choisir le nombre de circuits du tableau électrique, vous devez tenir en compte la taille de votre logement. Ceci dit, pour un logement de petite taille, moins de 35m2,  du style T1 ou T2, un tableau électrique 2 rangées sera nettement suffisant. Pour un logement de type T3 à T5 dont la superficie varie entre 35 et 100m2, il serait idéal d’opter pour un tableau électrique 3 rangées. Pour une habitation de type T5 ou T6 dont la taille est de plus de 100m2, votre choix portera sur un tableau électrique 4 rangées, avec la possibilité lors de l’extension, d’y ajouter un coffret d’une rangée pour l’alimentation d’un deuxième tableau électrique.  

Un autre critère pour choisir son tableau électrique va renvoyer à son esthétique, à comment il s’intègre à votre logement. En effet, un tableau électrique n’est pas le meilleur objet dont vous pouvez disposez pour la décoration de votre maison. Voilà pourquoi il serait important d’opter pour un modèle qui ne marque pas une totale rupture avec l’homogénéité de votre logement.

Dans ce cas, votre choix peut porter soit sur un tableau électrique équipé d’une porte ou cache pour le tableau électrique pour dissimuler les rangées d’appareillages, ce qui vous garantit en outre davantage de sécurité d’ailleurs. Vous pouvez aussi choisir un tableau électrique à encastrer qui paraît davantage esthétique. A défaut, il serait souhaitable, si vous disposez d’une cave ou d’un garage sans humidité, d’y faire installer votre coffret électrique. Dans ce cas, il faudra prévoir dans la maison, une coupure d’urgence.

Toutefois, il serait inconcevable de penser à choisir un tableau électrique sans avoir pris le soin préalablement de comprendre son installation électrique. Vous devez donc procéder à une comptabilité du nombre des points lumineux, du nombre de prises, de votre besoin en radiateurs électriques, en appareils électroménagers, etc. Tout, y compris votre besoin d’automatisation doit être détaillé dans une fiche quantitative et descriptive de votre besoin en appareillage. Ceci vous permettra de savoir avec précision quel tableau de protection il vous faut pour votre logement.

Prix d’un tableau électrique

Le prix d’un tableau électrique va varier parfois selon son modèle, sa marque ou en fonction du nombre de rangées. Les marques les plus connues dans ce domaine étant le tableau électrique Legrand ou le tableau électrique Schneider. Dans cette catégorie il faut aussi situer le tableau électrique Hager.

Quoi qu’il en soit, il faudra tenir compte de la taille du tableau électrique et surtout savoir que, plus le tableau de protection aura de rangées ou de modules, plus cher il coûtera. D’autre part, si des fonctionnalités comme la gestion d’énergie ou bien les installations domotiques sont prévues, cela pourra surenchérir le prix du tableau de protection.

On peut néanmoins indiquer le prix moyen des tableaux électriques. Pour un tableau 1 rangée, il faudra prévoir entre 45 et 250€. Un tableau 2 rangées quant à lui va s’acheter à 70 ou 300. Quant au tableau 3 rangées, il faudra prévoir entre 100 et 450€. Le tableau 5 rangées en ce qui le concerne va coûter entre 400 et 500€.

Pour l’achat d’un tableau électrique, vous pouvez le faire soit dans un magasin de bricolage, soit acheter son tableau électrique en ligne, ou bien alors acheter son tableau électrique auprès d’un électricien professionnel dont on peut aussi bénéficier de son expertise pour l’installation.

Vous vous demandez peut-être, comment installer votre tableau électrique ? Quel serait le coût d'une réparation de votre tableau électrique ? Comment installer un minuteur, un parafoudre, un télérupteur ou encore un contacteur jour/nuit ? Avec Urgence Électricien, un électricien qualifié est à votre service. Nous répertorions les électriciens les plus aptes à répondre à vos besoins.

Nos tarifs

Une prestation de qualité et rapide au tarif transparent en région Île-de-France.

Recherche de panne électrique

Entre

80€ et 120€

Devis gratuit

Intervention rapide et déplacement compris.

Pose de chauffe eau électrique

Entre

250€ et 480€

Devis gratuit

Mise en déchetterie et mise en service.

Pose de tableau électrique

Entre

220€ et 450€

Devis gratuit

Intervention sous 30min, mise aux normes du tableau et déplacement inclus.

Réparation de prise électrique

Entre

89€ et 109€

Devis gratuit

Intervention rapide.

Pose de radiateur électrique

Entre

90€ et 180€

Devis gratuit

Raccordement inclus et mise en service.

Remise aux normes du tableau électrique

Entre

90€ et 139€

Devis gratuit

Diagnostique inclus.

Une équipe professionnelle
d'électriciens à votre service

98%
Des clients satisfaits

Axel M. 7 février 2020Personnel compétent, merci pour vos conseils.
Jérome P. 18 janvier 2020Simple, rapide, efficace...
Ambre M. 12 janvier 2020Efficace malgré l'heure tardive ! Je recommande.
Victor L. 22 décembre 2019Prestation très professionnelle. Le technicien est très sympathique :)
Manon B. 14 décembre 2019Très satisfait, merci.

Donnez votre avis





Foire aux questions

Si votre compteur électrique ne se réactive pas, il vaut mieux commencer par appeler un électricien afin de déterminer ensemble les solutions à votre problème. Par téléphone ou par email au 01 85 42 15 02 ou contact@urgence-electricien.com
Notre service vous met en relation 24h/24 et 7j/7 avec un électricien au plus proche de chez vous et sélectionné parmis les plus qualifiés. Avant toute intervention technique, un devis au tarif transparent vous sera remis sur place.
Selon le type de cas, par exemple pour des appareillages vétustes ou non-conforme, les travaux seront pris en charge par le propriétaire et non le locataire. Une panne électrique causée par inadvertance ou négligence sera prise en charge par le locataire selon certaines conditions.

Besoin d'une information ?

Contact

Call Now