Chauffe eau Ă©lectrique : fonctionnement , choix et installation

Découvrez ici comment choisir, installer, entretenir un chauffe-eau électrique pour la production d’eau chaude sanitaire.

Comment choisir son chauffe-eau électrique ?

Appareil indispensable dans tous les foyers, le chauffe-eau sert à produire de l’eau chaude sanitaire. Le choix d’un tel dispositif ne se fait pas par hasard, mais doit faire l’objet d’une étude bien pensée. Son fonctionnement, son emplacement, sa consommation, mais aussi son installation et son entretien sont des paramètres à prendre en compte pour bien choisir son chauffe-eau.

Fonctionnement d’un chauffe-eau électrique

Le principe de fonctionnement des chauffe-eaux électriques est de chauffer de l’eau à l’intérieure d’une cuve Cela se fait généralement par accumulation, c’est à dire qu’un minimum de temps est nécessaire pour que l’appareil chauffe l’eau à la température souhaitée. Toutefois, il existe aussi des chauffe-eaux instantanés qui chauffent l’eau directement au moment où on l’actionne.

La résistance, élément clé de l’appareil assure le chauffage de l’eau. Le thermostat, un autre composant sert à régler la température de l’eau chaude. Le ballon d’eau chaude électrique est raccordé à une alimentation en eau froide, celle-ci chauffée remonte dans le réservoir (la cuve en métal) pour ensuite s’évacuer dans une sortie reliée à tous les points d’eau (évier, lavabo, douche) pour que les utilisateurs puissent utiliser l’eau chaude.

Selon les modèles et les fabricants, le chauffe-eau peut avoir plusieurs autres éléments comme une anode de protection contre la corrosion, un groupe de sécurité, une protection ACI pour les eaux douces, etc.

Si un ballon électrique est généralement énergivore, il existe tout de même des dispositions qui permettent de gérer vos consommations et faire des économies d’énergie. En faisant fonctionner votre appareil uniquement pendant les heures creuses, vous pouvez faire des économies sur votre consommation d’énergie et mieux gérer votre facture d’électricité.

Comment choisir son chauffe-eau  électrique ?

Avant d’acheter un chauffe-eau électrique, voici trois critères à prendre en compte :

Les besoins en eau chaude

Votre consommation d’eau chaude déterminera la capacité du chauffe-eau à acheter. Cette consommation dépend de quelques paramètres :

  • le nombre de points d’eau Ă  alimenter en eau chaude
  • Le nombre de personnes dans le foyer et la quantitĂ© d’eau chaude dont elles ont besoin
  • Leur âge (puisqu’un enfant consommera moins qu’un adulte)
  • Les habitudes quotidiennes et les besoins en eau : bain ou douche, frĂ©quence et durĂ©e du bain ou de la douche.

 

Si ces mesures peuvent être difficiles à déterminer, on estime que pour un foyer composé d’une seule personne, un chauffe-eau de 50 litres est raisonnable. Pour un foyer de 3 personnes, on recommande un appareil avec une capacité de 150 litres d’eau.

L’emplacement du chauffe-eau

L’emplacement est un critère essentiel à l’achat dans la mesure où il détermine quel type d’appareil choisir. On distingue trois types :

  • le chauffe-eau horizontal Ă  poser sur un socle ou contre un mur, dans un comble si la hauteur permet.
  • le chauffe-eau vertical Ă  fixer sur le mur ou Ă  poser au sol
  • un modèle d’appoint de petite taille le plus souvent installĂ© sous-Ă©vier

 

La qualité de l’eau

La qualité de l’eau dans la région peut aussi être un critère décisif dans la mesure où il détermine le choix de la résistance. Il y a deux choix :

  • une rĂ©sistance thermoplongĂ©e, qui est placĂ©e directement au contact de l’eau, si l’eau est douce ou peu dure.

une résistance stéatite, placée dans un fourreau et remplaçable sans vidange de la cuve, si l’eau est dure ou très calcaire.

Avantages d’un chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau électrique présente de nombreux points forts :

Sa praticité : il est pratique en termes d’utilisation. Il suffit juste de le brancher, d’attendre quelques heures pour la production d’eau chaude sanitaire, et d’utiliser l’eau chaude à tout moment. Il peut être installé dans toutes les pièces et ne nécessite pas de raccordement complexe.

Son coût : que ce soit au niveau du prix d’achat ou du coût de mise en service, le chauffe-eau électrique demeure accessible. C’est le type de chauffe-eau le moins cher actuellement sur le marché et le modèle le plus courant également. Comptez à partir de 150 euros pour un chauffe-eau instantané.

Un bon rendement : le chauffe-eau électrique présente également un rendement satisfaisant. En fonction de son entretien, mais aussi de son usage, il peut proposer le même rendement, sans baisse pendant plusieurs années.

Une consommation énergétique maitrisable : si vous ne branchez votre chauffe-eau que pendant les heures creuses, celui-ci ne fera pas grimper votre facture électrique et vous pourrez faire des économies.

 

 

illustration-article

Comment installer un chauffe-eau électrique ?

Pour installer un chauffe-eau, il faut le raccorder à une alimentation en eau froide et à une sortie de l’eau sanitaire chauffée, vers les points d’eau. Il faut également le connecter à une prise de courant électrique. Pour ce qui est de la pose du ballon d’eau chaude sanitaire, celle-ci dépend notamment du modèle choisi : vertical ou horizontal.

Dans tous les cas, il est important de faire appel à un artisan plombier pour l’installation d’un chauffe-eau électrique. En effet, lui seul connaît les normes à respecter pour la mise en place d’un tel appareil comme la distance entre le chauffe-eau par rapport à la baignoire, ou la douche s’il est posé dans la salle de bain, les conditions d’installation si posé au sol, etc.

Pour l’installation, comme pour la réparation, le dépannage et le remplacement de chauffe-eau, il est toujours indispensable de faire appel à un professionnel.

Comment entretenir son chauffe-eau électrique ?

L’entretien du chauffe-eau électrique garantit ses performances optimales dans la production d’eau chaude. Cela permet aussi d’assurer sa longévité et éviter les problèmes de chauffe-eau en panne. Parmi les principaux entretiens à faire figurent :

Le détartrage de l’appareil : cette opération consiste à enlever les traces de calcaires et les tartres à l’aide d’un chiffon ou d’un produit spécial en fonction de l’état de l’appareil, à faire une fois par an ou sur trois ans selon la qualité de l’eau.

L’entretien du groupe de sécurité : il s’agit de faire une vidange du groupe de sécurité pour le débarrasser des calcaires et des tartres.

 

Laisser un commentaire